ETATS-UNIS,  GUIDE,  ROAD TRIP

Visiter Yosemite : le guide complet

Cliquez sur les étoiles pour évaluer cet article !
[Nombre de vote: 12]

Niché au cœur de la Sierra Nevada en Californie, le parc national de Yosemite est un joyau étincelant de la nature sauvage américaine. S’étendant sur plus de 3 000 kilomètres carrés, ce parc offre une diversité de paysages à couper le souffle, allant de vastes vallées à des majestueuses cascades, des prairies verdoyantes, des séquoias géants et des falaises de granit imposantes. Yosemite est plus qu’un simple parc, c’est une déclaration de la grandeur de la nature et une source d’inspiration pour tous ceux qui le visitent.

Dans cet article, je souhaite vous faire découvrir la beauté et la richesse de ce lieu emblématique.

Lire aussi :
Préparer votre voyage dans l’Ouest Américain
Découvrir Zion : le guide complet
Visiter Valley of Fire : le guide complet
Visiter Antelope Canyon (Lower ou Upper), la perle de l’Arizona
Visiter Monument Valley : le guide complet
Horseshoe Bend : un panorama à couper le souffle
Découvrir Bryce Canyon : le guide complet

Yosemite

Si vous manquez de temps, d’inspiration ou que vous ne savez tout simplement pas par où commencer, sachez que j’organise sur mesure des week-ends, séjours ou road trips partout dans le monde !

Que voir et que faire dans le parc de Yosemite ?

Informations pratiques

  • Entrée du parc : Le parc dispose de plusieurs entrées, qui varient en fonction de la saison et de l’endroit d’où vous venez.
    Parc ouvert tous les jours, 24h/24.

    Voici les principales entrées :
    Entrées Ouest du Parc :
    – Si vous venez de San Francisco ou Sacramento :
    “Arch Rock Entrance” sur la Highway 140 via Mariposa.
    “Big Oak Flat Entrance” sur la Highway 120 via Groveland.
    – Si vous venez du Sud via Fresno ou Sequoia Park :
    “South Entrance” sur la Highway 41 via Oakhurst. 

    Attention, cette route est fermée de novembre à mai à cause de la neige.

    Entrée Est du Parc :
    Si vous arrivez côté Nevada, il y a une seule entrée, “Tioga pass entrance” sur la Highway 120 via Lee Vining. 

    Attention, cette route est fermée de novembre à mai.
  • Prix : 35$/véhicule, 30$/moto, 20$/personne à pied ou à vélo. Entrée valable 7 jours consécutifs.
    Le Pass America The Beautiful (aussi appelé Interagency Annual Pass) est ACCEPTÉ.
  • Distributeurs de billets : dans le supérettes de Yosemite Village, Curry Village et Wawona, à la récéption du Yosemite Lodge et au Yosemite View Lodge à El Portal.
  • Douches : à la piscine du Curry Village (11h-19h) et au Housekeeping Camp (7h-22h, à partir de mai).
  • Remarques :
    • Il n’y a PAS DE STATION SERVICE dans la vallée elle même. Vous pouvez en trouver à plusieurs endroits à proximité : à Crane Flat, El Protal et Wawoma.
    • Les chaînes sont obligatoires entre octobre et avril.
    • Les ours sont nombreux dans ce parc, respectez bien les règles de sécurités ! Pour ma part, j’ai croisé un ours adolescent dans le camping de Yosemite !!!
    • Pensez à prendre un répulsif à moustiques, surtout en été.
    • Il n’y a pas de réseau dans le parc !!
    • Énormément de monde à Yosemite Valley en été et les week-ends de mai à septembre…
  • Navettes : une navette gratuite effectue des rotations toute l’année dans secteur principal de la vallée.

1 | Quelle est la meilleure période pour visiter Yosemite ?

PRINTEMPS

Le printemps à Yosemite est une saison de renouveau et de beauté. Les fleurs éclosent à basse altitude, offrant des paysages colorés. Les journées sont douces, créant des conditions idéales pour la randonnée. La fonte des neiges remplit les rivières et les cascades, créant des spectacles impressionnants.

Attention, l’accès à certaines zones de haute altitude peut être limité jusqu’à mi-juin ou plus tard en raison de la neige persistante. C’est aussi la période la plus pluvieuse à Yosemite ce qui peut rendre certaines activités moins agréables. Enfin, certains sentiers peuvent être boueux après la fonte des neiges, ce qui peut rendre la randonnée plus difficile.

ÉTÉ

En cette saison, les journées sont ensoleillées, chaudes et sèches, et donc plus idéales pour explorer le parc. Tous les sentiers sont accessibles.

Cependant, Yosemite en été peut-être victime de son succès. La foule importante peut entraîner des embouteillages, surtout pendant les week-ends et les vacances. Les températures peuvent atteindre 38°C dans la vallée, ce qui rend certaines activités moins agréables.

AUTOMNE

Les couleurs d’automne, de mi-octobre à début novembre, offrent des paysages juste magnifiques. En cette saison, le parc est moins fréquenté que l’été, ce qui permet une expérience plus paisible. Mais ce n’est pas le meilleur moment pour profiter des magnifiques cascades.

HIVER

En hiver, les paysages sont spectaculaires avec sommets enneigés et cascades gelées qui transforment le parc en un véritable paradis hivernal. De plus, le parc est moins fréquenté qu’en haute saison. Les paysages enneigés offrent un magnifique terrain de jeu pour les photographes qui peuvent capturer la beauté de Yosemite sous un manteau blanc.

Cependant, l’hiver à Yosemite présente également certains défis. Certaines routes et sentiers peuvent être inaccessibles en raison de la neige, limitant les options de randonnée et d’exploration.

2 | Découvrir Yosemite Valley en roulant sur la Southside Drive et la Northside Drive

Découvrir la vallée de Yosemite est une expérience inoubliable, et l’un des meilleurs moyens de le faire est d’emprunter la Southside Drive et la Northside Drive. Ces routes panoramiques offrent une vue imprenable sur la vallée. Elles forment une boucle à sens unique qui traversent le cœur de la vallée, et offre une vue panoramique sur les paysages emblématiques du parc.

Remarques : ces routes desservent tous les campings et lodges de la vallée.

Yosemite

3 | S’émerveiller depuis différents points de vue

TUNNEL VIEW

(Accessible à tous – parking juste au niveau du point de vue)

Tunnel View est un point de vue panoramique situé sur la Route 41. Il offre une vue imprenable sur la vallée de Yosemite et sur certains des incontournables. De gauche à droite, on retrouve les mythiques El Capitan, Half Dome, Sentinel Dome et Bridalveil Fall. Il est également le point de départ du Pohono Trail qui vous mènera jusqu’à Glacier Point en passant par les spectaculaires Taft Point et Sentinel Dome.

C’est un des points de vue les plus prisés du parc et pour cause, sans aucun effort on a une vue panoramique sur la vallée. De ce fait, en plein été, les parkings peuvent vite être saturés. Vous serez peut-être amenés à devoir vous garer plus loin, le long de la route.

Accès : accessible en voiture à l’est du tunnel Wawona le long de la route Wawona (Highway 41)

GLACIER POINT

(Accessible à tous grâce à un sentier pavé avec des pentes minimales.)

Glacier Point est un point de vue panoramique exceptionnel situé à 2199 mètres d’altitude, surplombant la vallée de Yosemite. Depuis ce point, vous pouvez admirer certains des sites les plus emblématiques du parc comme le Half Dome, les chutes de Vernal et Nevada, et Clouds Rest.

C’est également un endroit privilégié pour observer le coucher du soleil qui offre un spectacle inoubliable. Je vous recommande de ne pas arriver trop tard car ce point de vue est très prisé. L’affluence peut être importante, surtout lors des beaux jours. Prévoyez donc d’arriver suffisamment tôt pour profiter pleinement de ce panorama exceptionnel.

Accès : la route vers Glacier Point est généralement ouverte de fin mai ou début juin jusqu’à novembre.

4 | Admirer les chutes d’eau : les Yosemite Falls

Les Yosemite Falls sont une merveille naturelle. Plus hautes chutes d’eau du parc, elles cumulent une hauteur totale de 739 mètres. Les chutes sont composées de trois sections principales :

  • Upper Yosemite Fall : avec une chute de 436 mètres, c’est la plus grande des trois sections. Les eaux rapides du Yosemite Creek se jettent du haut d’une vallée suspendue dans un fantastique spectacle.
  • Middle Cascades : entre les deux principales chutes, il y a une série de quatre plus petites chutes collectivement appelées les Middle Cascades. Ensemble, elles représentent une chute totale de 206 mètres.
  • Lower Yosemite Fall : la dernière chute de 98 mètres est facilement accessible et offre un beau point de vue.

Les Yosemite Falls sont une attraction majeure du parc, surtout à la fin du printemps lorsque le débit d’eau est à son maximum. Cependant, il faut savoir que, sauf pendant les années très humides, les chutes cessent de couler complètement à la fin de l’été ou à l’automne (ce qui était le cas quand nous y étions).

5 | Faire des randonnées

MIST TRAIL

(option 1 : 11 km aller-retour | 4h | D+600m | Difficile)
(option 2 : combiner les sentiers de Mist Trail et John Muir Trail | 7h | Difficile)

Yosemite
Mist Trail et John Muir Trail

Le Mist Trail est l’un des sentiers de randonnée les plus populaires du parc. Ce sentier escarpé suit la rivière Merced, commençant à Happy Isles dans la vallée de Yosemite, passant par Vernal Fall et Emerald Pool, pour arriver à Nevada Fall.

Yosemite
Vernall Fall

Sur ce sentier, vous pouvez voir deux des plus belles chutes du parc. La première est Vernal Fall, haute de 97 mètres. Après une randonnée un peu sportive, vous pouvez atteindre le sommet de cette cascade et profiter d’une vue magnifique sur la vallée.

Si vous continuez votre randonnée, vous arriverez à Nevada Fall, presque deux fois plus haute avec ses 181 mètres. C’est un spectacle à couper le souffle !

Yosemite
Nevada Fall

Mist Trail peut être difficile à certains endroits. En effet, le sentier peut être mouillé et glissant, surtout au printemps et en début d’été, lorsque les cascades sont à leur maximum. Vous pouvez vous retrouvez totalement mouillés par les cascades qui trempent les sentiers. Je vous recommande de porter des chaussures de randonnée appropriées.
J’ai visité le parc de Yosemite en septembre, du coup le débit des cascades étaient très faible avec un simple filet d’eau, loin des tumultes des mois précédents.

Une fois là-haut, vous avez plusieurs possibilités :

  • continuer vers le Half Dome (dans ce cas-là, un permis est requis)
  • redescendre par le même chemin
  • faire la boucle et redescendre via le John Muir Trail (ce que nous avons fait).
Yosemite
Vue depuis le John Muir Trail

Accès : le départ du sentier est situé au fond de la Yosemite Valley. Une option pratique est de garer votre voiture dans l’un des parkings disponibles sur le site, puis de prendre la navette qui vous déposera à seulement 100 mètres du début du sentier de randonnée.

MIRROR LAKE

(départ de l’arrêt 17 du shuttle | 1h aller-retour | Facile)

Si vous êtes à la recherche d’une promenade familiale qui est à la fois courte et facile, tout en offrant des vues spectaculaires, alors Mirror Lake est l’endroit idéal pour vous. Faites attention car le lac n’est visible qu’au printemps et au début de l’été. Mirror Lake est un petit lac alimenté par la fonte des neiges et par la rivière Tenaya qui coule à proximité. Il tire son nom du reflet des montagnes environnantes, y compris le célèbre Half-Dome, sur sa surface cristalline. Malheureusement, ce lac n’est pas permanent et commence à s’assécher à l’approche de l’été, pour finalement disparaître complètement.

6 | Se baigner dans la rivière Merced

Vous pouvez prévoir de vous baigner dans la rivière Merced mais seulement de mi-juillet à septembre (car le reste de l’année l’eau est glaciale et le débit ne rendent pas la baignade agréable). Cette rivière coule au creux de la vallée.

Yosemite

7 | Se balader au cœur des séquoias géants à Mariposa Grove

Mariposa Grove est un bosquet de séquoias géants situé près de Wawona dans la partie sud-ouest du parc national de Yosemite.

C’est le plus grand bosquet de séquoias de Yosemite, abritant plus de 500 séquoias matures. Parmi eux, le plus emblématique est le Grizzly Giant, âgé d’environ 2000 ans. Du haut de ses 63 mètres, ce n’est pas le plus grand ni le plus volumineux, mais c’est l’un des plus spectaculaires.

Le bosquet a été réaménagé et n’a rouvert ses portes qu’en 2018.

Dès l’entrée du parc, vous pourrez admirer le Fallen Monarch, très grand spécimen tombé il y a plus de 300 ans et dont on peut encore admirer les impressionnantes racines.

Yosemite

Accès : à la porte d’entrée sud du parc. Du parking, navette gratuite toutes les 10 minutes de 8h à 20h, qui mène en 5 minutes au départ des sentiers. Hors saison, on accède directement en voiture au 2nd parking.

8 | Rouler sur la magique Tioga Road

La Tioga Road, officiellement connue sous le nom de California State Route 120, est une route panoramique spectaculaire qui traverse la partie est du parc national de Yosemite. Elle passe entre Lee Vining et Crane Flat, et par la Tioga Pass (3 031 mètres), le plus haut col routier de Californie. La Tioga Road offre des paysages variés et magnifiques, allant des falaises de granit et des lacs alpins, aux vastes prairies et forêts à feuilles persistantes.

Cependant, en raison de son altitude élevée, la Tioga Road est fermée pendant la saison hivernale en raison des chutes de neige. Bien que les dates exactes d’ouverture et de fermeture varient d’une année à l’autre, la route est généralement fermée de début novembre jusqu’au mois de mai et parfois jusqu’au mois de juin. Je vous recommande donc de vérifier les conditions de la route avant de planifier votre visite (si vous ne pouvez pas emprunter la Tioga Road, vous devrez contourner le parc par le nord ou par le sud ce qui peut facilement ajouter 1 à 2 jours en plus sur un circuit dans l’Ouest Américain).

A l’extérieur du parc

9 | Découvrir la ville fantôme de Bodie

  • Accès : pour accéder à Bodie depuis Yosemite, vous pouvez emprunter la route CA270, qui devient rapidement une piste sur les 5 derniers kilomètres. Attendez-vous à être secoué ! Cette piste est praticable par n’importe quel véhicule en été. Cependant, en raison de son altitude élevée, l’accès peut être difficile en hiver et au printemps, lorsque la neige fond.
  • Horaires et tarifs : Toute l’année de 9h à 18h (16h de novembre à mi-mars).
    Entrée : 8$/personne, 5$/enfant. Comptez 2h de visite.
    CB refusées !!
  • Parking : pas de soucis de stationnement.

Bodie est une ville fantôme perdue au milieu de nulle part, au nord est de Yosemite dans le comté de Mono. Elle a été fondée suite à la découverte d’or en 1859 et a connu son apogée dans les années 1880 avec une population d’environ 10 000 habitants. Aujourd’hui, Bodie est un parc historique d’état (Bodie State Historic Park) et est remarquablement bien conservé.

10 | Faire un stop sur la rive sud de Mono Lake

  • Accès : il y a 3 accès qui permettent de s’approcher du lac. Le plus intéressant est situé sur la rive sud. De Lee Vining, prendre l’US 395 vers le sud pendant 8 km, puis tourner à gauche sur la route 120. Après 7 km, prendre à gauche la piste de 1,5 km qui mène au bord du lac.
  • Horaires et tarifs : Le Pass America The Beautiful (aussi appelé Interagency Annual Pass) est ACCEPTÉ. Sinon, 3$/personne. Paiement par enveloppe s’il n’y a personne.
  • Parking : pas de soucis de stationnement.

Mono Lake est un lac de soude, hypersalin, situé à environ 13 km à l’est du parc du Yosemite, près de la ville de Lee Vining.

Ce lac est célèbre pour ses formations calcaires appelées Tufas qui se trouvent hors du lac. Ces formations sont le résultat de la rencontre des eaux chaudes sous pression, riches en ions calcium, et des eaux plus froides du lac chargées d’anhydride carbonique.

Si vous passez à côté, je vous recommande de vous y arrêter ! J’ai trouvé les paysages magnifiques et impressionnants !

Yosemite

Où dormir à Yosemite ?

Il existe plusieurs options d’hébergement à Yosemite, allant des hôtels et lodges aux campings. Voici quelques options :

  • Hôtels et Lodges : Si vous préférez un peu de confort, il y a plusieurs lodges et hôtels à Yosemite Village. Par exemple, le Yosemite Peregrine Lodge offre des suites de 3 chambres avec salles de bains privées, une cuisine et une vue agréable sur les pins et les cèdres. L’Evergreen Lodge at Yosemite est un autre choix populaire, offrant une piscine extérieure, une aire de jeux pour enfants, et un bar-restaurant.
  • Campings : c’est la solution la plus économique, surtout que les logements ne sont pas donnés dans le parc. Le parc compte 13 campings avec des niveaux de confort variables. La moitié peut être réservé à l’avance.
  • Tentes-cabines : c’est une sorte de village-vacances basique et populaire composé de tentes mitoyennes un peu amélioré avec 1 chambre. Douches communes. C’est l’option que nous avons choisi car nous n’avions pas de matériel de camping. C’est bien mais les prix sont assez chers…
  • Hébergement à l’extérieur du parc : si vous cherchez à faire des économies, vous pouvez envisager de loger dans des villes proches comme Mariposa, El Portal, Oakhurst, Groveland ou Buck Meadows.

Yosemite
Petite rencontre juste à côté de notre logement !

Je vous conseille de réserver votre logement en avance surtout en haute saison !!


Merci pour votre lecture !

Mylène

Yosemite

Inscrivez vous pour recevoir un mail lorsqu’un nouvel article est publié !

Yosemite

Si tu manques de temps, d’inspiration ou que tu ne sais tout simplement pas par où commencer, sache que j’organise sur mesure des week-ends, séjours ou road trips partout dans le monde !

Mes plus belles photos sont sur Instagram

Suivez moi dans mes aventures autour du monde 

Les articles suivant peuvent vous intéresser :

Cliquez sur les étoiles pour évaluer cet article !
[Nombre de vote: 12]
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires